Passer au contenu
Logo
Accueil

M. Pierre Reid, directeur général des élections, présente une campagne de sensibilisation au vote

9 octobre 2017

Directeur général des élections du Québec, édifice René-Lévesque, Québec

Bonjour à toutes et à tous,

Je tiens tout d’abord à vous souhaiter la bienvenue et à vous remercier d’avoir répondu à notre invitation.

Comme vous le savez, le 5 novembre prochain, les 1 105 municipalités du Québec seront en élections. Il s’agit d’un grand rendez-vous, c’est un événement électoral d’envergure. Ce sont six millions d’électrices et d’électeurs qui seront appelés aux urnes… Pourtant, si l’on se réfère aux taux de participation des élections précédentes, ce n’est que la moitié d’entre eux qui a exercé son droit de vote.

Un taux de participation qui est loin suffisant

Laissez-moi vous parler des taux de participation.

Dans les deux cas, c’est moins d’une personne sur deux qui s’était exprimée pour élire ses représentants municipaux.

Autre constat inquiétant, selon une étude récente de la Chaire de recherche sur la démocratie et les institutions parlementaires :

A titre de directeur général des élections du Québec, je ne peux rester indifférent devant ces chiffres et je n’hésite pas à qualifier la situation de très préoccupante pour notre démocratie.

À quelques semaines du scrutin, je lance un appel à toutes les électrices et à tous les électeurs à accomplir leur devoir civique.

Notre institution, de par son rôle et sa mission, doit exercer son leadership pour promouvoir l’importance du vote. Mais, nous ne pouvons agir seul

La sensibilisation à l’importance de voter est une responsabilité partagée par différents acteurs de notre société, dont font partie les candidats, les citoyens, les enseignants, les parents, la société civile, et vous aussi les médias.

Les municipalités : un rôle démocratique important

Il est important de rappeler que nos municipalités jouent un rôle de première importance dans notre société démocratique. En effet :

Au cours des derniers mois, lors de nos activités tenues en régions dans le cadre du projet Parlons démocratie, j’ai eu l’occasion de discuter de participation électorale avec des personnes de différentes régions.

J’ai également écouté ce qu’avaient à dire de futurs électeurs sur le sujet, notamment dans le cadre du projet À ton tour qui s’adresse aux jeunes appelés à voter pour la première fois.

À plusieurs reprises, il a été question de manque d’information. Même chose sur les médias sociaux, où l’on revendique une information fiable et neutre sur les personnes qui présentent leur candidature.

J’ai aussi été étonné de voir que certaines personnes ne sentent pas concernées par l’appel au vote… parce qu’elles ne sentent pas assez compétentes ou scolarisées pour le faire.

L’exercice du droit de vote est un droit pour tous les citoyennes et citoyens peu importe leur profession, leurs études ou leur statut social. Cela doit être clair pour tout le monde! La démocratie, c’est l’affaire de tous!

Pour mieux informer les électeurs sur les différentes modalités entourant le vote aux élections municipales, nous avons un tout nouveau site WEB elections municipales.quebec

Vous le voyez à l’écran, je vous invite à le visiter et à le partager.

À quelques semaines du jour du vote, c’est le temps de s’informer et de parler démocratie.

Le 5 novembre, votons!

Le 5 novembre prochain, nous ne pouvons plus nous permettre de faire les choses à moitié! Imaginez ce qu’il adviendrait si les municipalités faisaient, elles aussi, les choses à moitié. Pensez-y un instant!

Pourtant c’est moins de la moitié des électeurs qui votent aux élections municipales, c’est loin d’être suffisant !

C’est autour de cette réflexion que s’articule notre campagne de sensibilisation que nous allons vous présenter en primeur dans quelques secondes.

Depuis ce matin et jusqu’au jour du vote, à la radio, à la télé, sur le Web et dans les médias sociaux, vous verrez ou entendrez ces messages qui jouent la carte de l’humour mais qui au fond quand on y pense bien, ne sont pas drôles pour notre démocratie.

Sur ce, je vous invite à prendre connaissance des messages télévisés.

Je vous invite maintenant à entendre les messages radiophoniques de notre campagne.

Un taux de participation électorale aussi bas est très préoccupant, pour notre démocratie. Nous avons tous un rôle à jouer pour se mobiliser et inciter le plus grand nombre d’électrices et d’électeurs à se présenter aux urnes.

Le 5 novembre prochain, ne faisons pas les choses à moitié! Posons ensemble un geste important qui est celui de voter. C’est un rendez-vous incontournable avec notre démocratie pour qu’elle reste forte et bel et bien vivante.

Je vous remercie.