Compte rendu de la rencontre de la Table citoyenne du 13 novembre 2020 : version abrégée

Le 13 novembre 2020, Élections Québec a invité les membres de la Table citoyenne à discuter en ligne de trois thèmes : la campagne de communication pour les élections générales municipales de 2021; les directives pour le personnel électoral lors d’élections provinciales; et le service sécurisé de demande d’inscription au registre des électrices et des électeurs de la liste électorale permanente. Un compte rendu complet de la rencontre est disponible.

Mot du directeur général des élections

Le directeur général des élections, M. Pierre Reid, a fait un retour sur la rencontre en ligne du 30 octobre. Il a notamment souligné la richesse et la qualité des échanges, malgré la distance. Il a rappelé les principales idées et préoccupations des membres lors de cette rencontre et les nouveaux faits qui se sont produits depuis.

Puis, il a abordé certains dossiers d’Élections Québec et parlé des premières conclusions de l’institution sur les dépenses préélectorales en contexte d’élections à date fixe.

Campagne de communication pour les élections générales municipales de 2021

Avant d’entamer la discussion portant sur la campagne de communication pour les élections générales municipales de 2021, les membres de la Table ont assisté à une présentation des campagnes de communication des élections générales municipales de 2013 et de 2017. Par la suite, ils ont pris connaissance des objectifs de la prochaine campagne :

  • Renseigner les électrices et les électeurs sur certaines étapes du processus électoral municipal (objectif d’information);
  • Initier les électrices et les électeurs à la démocratie municipale en les informant sur le rôle de proximité que jouent les élues municipales et les élus municipaux et sur l’impact de leurs décisions dans la vie de tous les jours (objectifs d’information et de sensibilisation).

Les sujets et les enjeux de la campagne de communication

Les sujets et les enjeux de la campagne de communication ont suscité beaucoup d’intérêt auprès des membres de la Table citoyenne.

Selon plusieurs d’entre eux, la campagne devrait informer l’électorat sur le processus de vote et démontrer l’impact des enjeux municipaux sur la vie quotidienne des électrices et des électeurs afin de favoriser la participation électorale. Ces deux sujets rejoignent les objectifs d’Élections Québec.

Des membres ont affirmé que les enjeux peuvent varier selon la région ou le groupe sociodémographique. Par exemple, un locataire pourrait se sentir moins concerné qu’un propriétaire par les élections municipales; et une personne âgée pourrait avoir peur d’aller voter en raison de la pandémie.

Certains membres ont rappelé que l’information sur les candidates et les candidats peut avoir un effet déterminant sur le choix d’aller voter ou non. C’est pourquoi les membres ont proposé, entre autres, d’encourager les électrices et les électeurs à se renseigner sur les engagements électoraux des personnes candidates.

Le type de message

Plusieurs membres de la Table considèrent que les messages véhiculés par la campagne de communication d’Élections Québec pour les élections générales municipales de 2021 devraient être positifs.

Par ailleurs, ils ont proposé plusieurs pistes de réflexion intéressantes quant aux messages à véhiculer :

  • Miser sur l’idée du pouvoir citoyen plutôt que sur celle du devoir citoyen;
  • Recourir à des messages tournés vers l’avenir, pour toucher les jeunes;
  • Mettre en valeur le côté positif de l’engagement politique des candidates et des candidats.

Les moyens de communication

Les membres ont aussi affirmé que les moyens de communication utilisés par Élections Québec devraient être variés. Plusieurs d’entre eux estiment que les moyens les plus efficaces diffèrent en fonction du groupe d’âge et de la situation économique ou familiale des électrices et des électeurs.

Certains membres ont même donné des exemples de moyens pour rejoindre l’électorat, comme la presse écrite, les affiches sur les autobus et les médias numériques.

Des membres ont aussi souligné que le fait de répéter un message est souvent efficace pour que les gens le retiennent.

Directives pour le personnel électoral lors d’élections provinciales

Les membres de la Table citoyenne ont également discuté de la révision des directives pour le personnel électoral lors des élections provinciales. Ils ont eu droit à une mise en contexte et à une présentation des principales modifications apportées. Afin d’évaluer l’efficacité du travail fait par Élections Québec, les membres ont consulté le nouveau document de directives en y cherchant certaines informations.

De manière générale, les commentaires des membres ont été positifs. Ils ont notamment souligné la clarté, la précision, la simplicité et les qualités visuelles du document.

Les membres ont émis quelques suggestions pour améliorer les directives ou la formation du personnel. Ils ont notamment proposé :

  • D’ajouter les aide-mémoires à la table des matières et de créer un glossaire des mots utilisés dans le document ou une liste de mots-clés;
  • D’inclure une ligne du temps illustrant le déroulement de la journée de vote;
  • De tester les directives auprès d’un groupe témoin représentatif du personnel électoral.

Service sécurisé de demande d’inscription au registre des électrices et des électeurs de la liste électorale permanente

Les membres se sont finalement penchés sur le service sécurisé de demande d’inscription au registre des électrices et des électeurs de la liste électorale permanente. Ce service permettrait notamment de :

  • S’assurer que les électrices et les électeurs fournissent tous les renseignements nécessaires;
  • Garantir une transmission sécuritaire des copies des pièces d’identité exigées;
  • Accélérer le traitement des demandes et, donc, des inscriptions à la liste.

Les membres ont accueilli favorablement ce projet électronique d’Élections Québec. Plusieurs d’entre eux ont affirmé qu’ils utiliseraient ce service en ligne pour plusieurs raisons, dont sa rapidité et sa simplicité.

Un membre a souligné l’importance de la sécurité pour un tel service.

Certains membres ont précisé qu’il serait important de conserver les autres options possibles pour les électrices et les électeurs qui ne souhaitent pas faire leur demande d’inscription en ligne.