Compte rendu de la rencontre de la Table citoyenne du 30 octobre 2020 : version abrégée

Le 30 octobre 2020, la rencontre de la Table citoyenne s’est tenue en ligne, pour la première fois, en raison de la crise sanitaire. Elle a porté principalement sur la tenue d’élections en contexte de pandémie. Élections Québec a invité les membres de la Table à exprimer leur avis sur les différentes mesures envisagées pour les prochaines élections et sur la manière de transmettre l’information aux électrices et aux électeurs. Un compte rendu complet de la rencontre est disponible.

Deux membres substituts se sont joints à la Table citoyenne pour son deuxième mandat, à la suite du départ de deux membres au cours des derniers mois.

Un code de participation aux rencontres en ligne a été présenté aux membres de la Table, qui l’ont bien accueilli.

Le mot du directeur général des élections

Le directeur général des élections, M. Pierre Reid, a commencé la rencontre en rappelant son engagement à créer un comité citoyen. Il a indiqué que la Table a atteint et dépassé ses attentes. Selon lui, elle donne une perspective citoyenne indispensable à Élections Québec afin d’améliorer les processus électoraux pour les électrices et les électeurs. Il a souligné que le sujet de la rencontre, la tenue d’élections en contexte de crise sanitaire, vise ce même objectif.  

Le directeur général des élections a ensuite présenté certains des dossiers qui occupent Élections Québec actuellement.

Retour sur les dernières élections partielles municipales

Avant de donner la parole aux membres de la Table, une membre du personnel d’Élections Québec a parlé des élections partielles qui se sont tenues dans certaines municipalités à l’automne 2020, qui étaient les premières à se tenir en contexte de pandémie au Québec. Elle a présenté les différentes étapes qui ont eu lieu depuis le début de la crise ainsi que le protocole sanitaire mis en place.

Elle a aussi précisé qu’Élections Québec a rencontré les municipalités qui ont pu tenir leurs élections afin de dresser un bilan de leur expérience et de déterminer les principales leçons apprises.

Présentation des mesures envisagées pour les élections générales provinciales

Un autre membre du personnel d’Élections Québec a présenté aux membres de la Table citoyenne les principales mesures d’adaptation envisagées en matière de vote si les prochaines élections générales provinciales avaient lieu dans un contexte de pandémie.

Il a spécifié que ces mesures reposent sur deux hypothèses : la capacité de tenir une élection dans le contexte de la COVID-19 et l’impossibilité d’appliquer entièrement la Loi électorale.

Les membres de la Table ont ensuite pris connaissance de certaines mesures d’adaptation envisagées plus en détail, comme celles destinées aux électrices et aux électeurs, aux mises en candidature et au personnel électoral, ainsi que de certaines difficultés prévues, notamment en ce qui a trait au vote itinérant et au vote par correspondance.

Discussion sur les mesures d’adaptation

À tour de rôle, les membres se sont prononcés sur les mesures d’adaptation présentées. Pendant la discussion, certains avis ont fait consensus et certaines inquiétudes communes ont été exprimées.

Le report des élections

  • Plusieurs membres de la Table citoyenne ont exprimé leur préoccupation quant au report des élections en zone rouge. Ils se sont notamment dits préoccupés par la possibilité que cette décision, qui relève du gouvernement, puisse s’appuyer ou sembler s’appuyer sur des considérations politiques, et non de santé publique.
  • L’ensemble des membres considèrent qu’un processus électoral amorcé doit être poursuivi.

Le personnel électoral

  • Les membres se sont montrés favorables à l’idée d’une diminution de personnel dans le contexte de pandémie.

Les lieux et les jours de vote

  • Les membres sont se sont dits favorables aux mesures visant à augmenter les lieux et les jours de vote.

Les options de vote

  • Les membres se sont montrés favorables à la diversification des options de vote. Le vote par procuration et le vote par correspondance ne font toutefois pas l’unanimité.

Discussions sur les moyens de communication

Dans le deuxième volet de la discussion, les membres de la Table citoyenne ont été invités à s’exprimer sur les meilleurs moyens pour communiquer avec les électrices et les électeurs dans un contexte de crise sanitaire. Ils ont aussi été appelés à s’exprimer sur la façon d’informer les électeurs des mesures sanitaires en vigueur. Lors de cette discussion, certains avis ont fait consensus et certaines inquiétudes communes ont été exprimées.

Les principaux messages à véhiculer

  • Pour plusieurs, le ton de la campagne d’Élections Québec devrait être positif.
  • Les membres estiment que les électrices et les électeurs pourraient être moins réceptifs à une campagne faisant appel au sens du devoir.
  • Ils sont aussi d’avis que la campagne de communication devrait :
    • rappeler l’importance d’aller voter et les avantages de le faire;
    • rassurer les électrices et les électeurs et les informer sur les mesures sanitaires en vigueur.

Les moyens de communication

  • Les membres ont rappelé qu’il faut penser à tous les profils sociodémographiques, puisque les gens peuvent recourir à différents moyens pour s’informer selon leur profil.

Suivi des avis de la Table citoyenne et proposition de planification 2020-2021

Élections Québec a fait un suivi des avis antérieurs de la Table citoyenne et a transmis aux membres un questionnaire concernant la proposition de planification pour 2020-2021.