Entrevue avec Adam Samson

Pourquoi avez-vous choisi d’être membre de la Table citoyenne?

« Parce que j’ai toujours été intéressé par les processus démocratiques, mais je me suis toujours senti un peu distant de ce processus-là. Pour moi, c’est une façon de me les approprier comme citoyen, de mieux les comprendre et peut-être de les teinter un peu de la couleur de ce que je pense, et de ce que je pense que ça devrait être. Et réussir à les rendre plus "citoyens". »

Parmi les enjeux dont vous discutez à la Table citoyenne, lequel suscite le plus votre enthousiasme?

« Il y a le cynisme chez les jeunes, évidemment, parce que je suis encore jeune. Et parce que c’est de là que je provenais : j’étais un jeune un peu cynique. Et il y a la protection des données personnelles, parce que c’est quelque chose avec lequel je travaille dans mon milieu professionnel. Ça m’interpelle particulièrement parce que j’ai peur qu’on soit capable de "microcibler" les gens et de faire des promesses électorales "microciblées". »

Retour à la page des membres de la Table citoyenne.