Participation électorale aux élections générales de 2012 au Québec - Les électeurs de 18 – 44 ans sont retournés aux urnes en grand nombre lors de la dernière élection générale

19 décembre 2012

Québec, le 19 décembre 2012 – Si l’on compare avec les élections générales de 2008, les électeurs québécois de 18 à 44 ans sont retournés aux urnes en plus grand nombre, lors du scrutin du 4 septembre dernier. Selon les tranches d’âge, cette augmentation du taux de participation varie entre 21 % pour les 35 à 44 ans et près de 26 %, dans le cas des 18 à 24 ans. Cette observation est l’une de celles qui ressort d’une étude rendue publique aujourd’hui et qui est le fruit d’une collaboration entre le Directeur général des élections du Québec etla Chairede recherche sur la démocratie et les institutions parlementaires de l’Université Laval.

« Il est très réjouissant de constater que les électrices et électeurs de 18 à 44 ans ont exercé leur droit de vote en plus grand nombre en 2012, particulièrement chez les plus jeunes d’entre eux », a déclaré le directeur général des élections, M. Jacques Drouin. « Ce que nous dit toutefois la recherche, c’est qu’il faut demeurer vigilant et continuer de se préoccuper de la participation électorale chez les plus jeunes électeurs. »

L’étude de la Chaire de recherche met par ailleurs en perspective le taux de participation inquiétant de 57,43 % de l’élection générale de 2008 et amène à conclure qu’il s’agissait d’un événement « hors tendance ». Cette très faible participation était celle d’un scrutin « exceptionnel » et ce sont les électrices et électeurs âgés de 18 à 44 ans qui ont grandement contribué à corriger cette anomalie aux élections générales de septembre 2012. Ce que les chiffres révèlent, sur une période d’environ 60 ans, c’est que le taux de participation moyen des Québécois a légèrement fléchi (74,01 %, soit une baisse de 5 %) entre 1985 et 2008 et que cette baisse modérée est un meilleur reflet de la réalité que la chute statistique abrupte qui a été constatée en 2008. À cet égard, le taux de participation de 74,60 % de l’élection de 2012 est satisfaisant, mais il est trop tôt, nous dit l’étude, pour conclure qu’il constitue le début d’un renversement de tendance.

Une étude basée sur un échantillon très représentatif

C’est le professeur François Gélineau, titulaire dela Chairede recherche sur la démocratie et les institutions parlementaires de l’Université Laval, qui a dirigé l’étude réalisée cet automne à partir de listes électorales annotées utilisées lors du scrutin du 4 septembre dernier. L’examen des listes a permis de constituer un échantillon représentatif de plus 53 000 électrices et électeurs québécois, à partir duquel on a pu estimer le taux de participation par groupe d’âge avec une précision statistique très élevée.

Si l’on compare les taux de participation par groupe d’âge entre 2008 et 2012, on observe une hausse du taux de participation dans tous les segments, mais particulièrement chez les électeurs des groupes d’âge inférieurs :

  • 18 – 24 ans : + 25,9 %, soit 62,1 %
  • 25 – 34 ans : + 24,5 %, soit 66,4 %
  • 35 – 44 ans : + 21,6 %, soit 73,2 %

Le chercheur fait toutefois remarquer que les taux de participation de 2012, pour les mêmes groupes d’âge, ressemblent à ceux de l’élection générale de 2007. « La hausse apparente de la participation observée chez les plus jeunes entre 2008 et 2012 est en fait un retour à la situation antérieure », conclut M. Gélineau. « La surprise n’est pas tellement de constater une hausse en 2012, mais bien un déclin particulièrement élevé chez les jeunes électeurs en 2008. C’est donc l’élection de 2008 qui a brouillé les cartes », analyse le chercheur.

Une autre observation qui émane de l’étude dela Chairede recherche, est que dans toutes les tranches d’âge, sauf chez les 75 ans et plus, les femmes ont voté dans une plus grande proportion que les hommes.

On peut consulter le texte complet de l’étude sur les taux de participation en navigant sur le site Web de la Chairede recherche sur la démocratie et les institutions parlementaires de l’Université Laval, à l’adresse http://www.democratie.chaire.ulaval.ca/index.php?pid=1084&n=444

  

– 30 –



Catégories : Provincial, Élections générales 2008, Système électoral, Élections générales 2012