Communiqué no 17 – Élections générales du 7 avril 2014 - Le vote dans les établissements d'enseignement – pour faciliter l'accès au vote des jeunes électeurs

27 mars 2014

Québec, le 27 mars 2014 – Les écoles du Québec où l’on retrouve des étudiants électeurs s’apprêtent à vivre « une première démocratique » : c’est demain que débute le vote dans les établissements d’enseignement (BVEE), dans le cadre de l’élection générale du 7 avril prochain. Cette nouvelle mesure a été mise en place dans les universités, cégeps, collèges, et centres de formation professionnelle où l’on retrouve au moins 300 étudiantes et étudiants électeurs. Selon les estimations faites par le DGE, plus de 400 000 étudiantes et étudiants sont visés par la nouvelle mesure. Plus de 300 bureaux de vote seront ouverts dans environ 175 établissements d’enseignement.

Les dates d’ouverture du BVEE sont demain (28 mars), et les 1er, 2, ainsi que le 3 avril, jusqu’à 14 h. Les bureaux de vote sont en principe ouverts de 9 h à 21 h, les 28 mars, 1er et 2 avril, mais l’horaire peut varier selon les heures d’ouverture d’un établissement en particulier; l’information diffusée sur les campus permet d’apporter les précisions nécessaires.

Le vote dans les établissements d’enseignement est réservé aux étudiants des établissements visés. Pour être admissible, l’étudiant doit y être inscrit à temps partiel ou à temps plein. L’étudiant n’aura à fournir aucune preuve de son statut d’étudiant. Il devra cependant prouver son identité comme tout autre électeur en présentant l’une des cinq pièces admises lors de toute espèce de vote aux présentes élections générales.

Les directrices et directeurs du scrutin où ce type de vote sera offert, ont déployé des ressources importantes pour gérer l’affluence aux endroits de vote. Toutefois, comme c’est le cas pour toutes les façons de voter, il pourrait y avoir de l’attente si un grand nombre étudiantes et d’étudiants se présentaient aux bureaux de vote en même temps. Le fait que dans la majorité des établissements les bureaux de vote seront accessibles durant 12 heures à chaque jour (sauf le 3 avril), devrait permettre de répartir l’achalandage.

Rappelons que dans le cadre du vote dans les établissements d’enseignement, l’étudiant vote pour une candidate ou un candidat qui brigue les suffrages dans la circonscription où il est domicilié, et qui n’est pas nécessairement située à proximité de l’endroit où il étudie.

Il est à noter qu’en plus de trouver un bureau de vote, sur les lieux de son établissement d’enseignement, l’étudiant pourra y déposer une demande à la commission de révision pour s’inscrire sur la liste électorale ou faire apporter une correction aux informations qui le concernent sur la liste. Dans le cas d’une inscription, il sera notamment nécessaire de démontrer à la commission qu’il est bien domicilié au Québec depuis six mois. Au centre de la notion de domicile, il y a celle « d’intention d’être domicilié », ce qui devra être démontré à la satisfaction de la commission de révision en faisant état de gestes et comportements concrets démontrant une participation claire à la vie civile du Québec. Les documents les plus probants, pour prouver le domicile, sont la déclaration de revenus du Québec, la carte d’assurance-maladie du Québec, le permis de conduire du Québec et toute autre preuve émise par une autorité gouvernementale québécoise. D’autres preuves de domicile peuvent cependant être soumises à l’analyse de la commission de révision. Pour plus d’informations sur ce dernier point, il est possible de consulter le site Web du DGE à l’adresse suivante : http://monvote.qc.ca/fr/edv_conditions.asp

 

– 30 –



Catégories : Provincial, DGE, Élections générales 2014