Recherchés : des actrices et des acteurs essentiels au processus électoral pour trois circonscriptions de la région du Centre-du-Québec

11 novembre 2015

Québec, le 11 novembre 2015 – Le Directeur général des élections du Québec (DGEQ) vient de lancer un concours de recrutement visant à pourvoir le poste de directrice ou de directeur du scrutin dans trois circonscriptions  électorales  de la région du Centre-du-Québec, soit Drummond–Bois-Francs, Johnson et Nicolet-Bécancour.  Pour chacune des circonscriptions, l’objectif est de nommer une personne dont le rôle sera essentiel au processus électoral : son mandat consistera en effet à organiser et à tenir des événements électoraux, tels que des élections générales ou partielles. 

Les personnes intéressées ont jusqu’au 27 novembre prochain, à 16 h 30, pour postuler. Les directrices ou les directeurs du scrutin choisis au terme d’un processus de sélection rigoureux seront nommés pour une période de 10 ans. 

« Être directrice ou directeur du scrutin est une occasion unique de servir la démocratie au cœur de l’action, en relevant le défi stimulant qu’est la gestion d’une élection sur le terrain. », a souligné le directeur général des élections, M. Pierre Reid. 

Un travail qui demande du leadership et un excellent sens de l’organisation 

La personne qui occupe cette fonction doit mettre en œuvre un chantier électoral qui présente de nombreux défis : elle doit planifier, organiser, réaliser et contrôler les activités qui assureront l’exercice du droit de vote des électrices et des électeurs et favoriseront ainsi leur participation, dans le respect des dispositions de la Loi électorale et des directives du DGEQ. 

La directrice ou le directeur du scrutin joue un rôle de leader qui sait mobiliser son équipe et l’ensemble du personnel électoral. Son expérience en gestion vient en complément d’un excellent sens de l’organisation. De plus, cette personne sait mettre à profit les outils informatiques mis à sa disposition dans le cadre de ses fonctions. 

L’impartialité est une condition essentielle aux fonctions de directrice ou de directeur du scrutin. Elle lui assure en effet la crédibilité et le respect de tous, tout en garantissant l’intégrité nécessaire à tout exercice démocratique. 

Postuler… même si l’on occupe déjà un emploi 

Une électrice ou un électeur que cette fonction intéresse occupe déjà un emploi?  Cette personne peut tout de même postuler, puisque la Loi électorale prévoit que son employeur doit lui accorder un congé sans solde pour exercer ses fonctions. 

Une fois sélectionnées, les personnes retenues feront partie de l’organisation reconnue qu’est le DGEQ.  « Je peux assurer les nouvelles directrices et les nouveaux directeurs du scrutin qu’ils bénéficieront d’une formation approfondie et du soutien d’une équipe compétente et engagée, que ce soit lors de la préparation des élections ou durant les événements électoraux. », a précisé M. Reid. 

À noter que le poste assure une rémunération minimale de 20 000 $ pour une élection. 

Au total, le DGEQ recherche 42 directrices et directeurs du scrutin à l’échelle du Québec. 

Pour savoir si l’on peut soumettre sa candidature dans l’une des circonscriptions visées et pour s’inscrire, on peut consulter le site Web electionsquebec.qc.ca/concours 

– 30 –

 



Catégories : Provincial, DGE