Une première rencontre pour le Comité accessibilité

2 mars 2018

Le vendredi 23 février dernier a eu lieu la première rencontre du Comité accessibilité d’Élections Québec. Ce groupe de travail de nature consultative et non partisane a été mis en place par le directeur général des élections du Québec en novembre 2017. Sa création s’inscrit dans la volonté de rapprocher notre institution des électrices et électeurs en nous donnant un levier pour toujours mieux connaître leurs préoccupations et leurs propositions pour faciliter l’exercice du vote.

À l’instar de la Table citoyenne, mise en place l’année dernière, le Comité accessibilité constitue un espace de réflexions et de discussions. Ce comité se concentre précisément sur l’accessibilité au vote des personnes handicapées.

Neuf électrices et électeurs québécois possédant une expertise personnelle ou professionnelle sur cette question composent ce comité, et ce, pour une période renouvelable de deux ans.

Lors de la première rencontre étaient présents :

·         Simon April;

·         Louis Belleau;

·         Jean-Michel Bernier;

·         Louise Bourgeois;

·         Frances Champigny;

·         Martin Juneau;

·         Maude Massicotte;

·         Anne Pelletier;

·         Marie-Ève Veilleux.

« L’accessibilité au vote des personnes handicapées constitue une grande préoccupation de notre institution. Nous sommes convaincus que ce sont des initiatives comme celle-ci qui permettront de faciliter encore plus l’accès au vote, et ce, pour l’ensemble de l’électorat. Nos échanges avec un groupe engagé et intéressé par le quotidien des personnes handicapées viennent à coup sûr enrichir nos travaux », a affirmé le directeur général des élections, monsieur Pierre Reid.

Les membres du Comité ont été informés d’une toute nouvelle mesure visant à améliorer l’accessibilité des bureaux de vote, mesure qui sera effective à temps pour les élections générales provinciales du 1er octobre 2018. Plus précisément, chacune des 125 circonscriptions pourra compter sur une personne-ressource pour évaluer un peu plus de 2 000 lieux de votation et tenter de trouver des solutions pouvant faciliter l’exercice du vote des personnes en situation de handicap.

Cette nouveauté constitue un pas de plus pour faciliter le vote des personnes en situation de handicap, car depuis plusieurs années, Élections Québec multiplie les mesures en cette matière. En ce qui concerne l’information transmise aux électeurs, Élections Québec produit notamment de la documentation accessible en plusieurs formats (imprimé, agrandi, braille, version audio). De plus, pour les personnes non voyantes, un gabarit rigide avec inscriptions en braille peut être apposé sur le bulletin de vote. Ces personnes peuvent aussi se faire assister lors de l’exercice du vote.



Catégorie : Divers