Référendum sur la création d'un gouvernement régional - Un appel est lancé pour joindre les électeurs hors Nunavik

25 mars 2011

 

Québec, le 25 mars 2011 – Le directeur régional du référendum au Nunavik, M. Adamie Padlayat, demande la collaboration de toutes les personnes qui connaissent des bénéficiaires Inuits de la Convention de la Baie-James et du Nord québécois qui vivent à l’extérieur du Nunavik, afin de les inviter à exercer leur droit de vote à ce référendum. Seules les personnes dont le nom apparaîtra sur la liste référendaire pourront voter le 27 avril ou lors des autres journées où le vote sera possible. Elles pourront voter soit par correspondance, ou encore à un bureau de vote à Montréal. Or, les électeurs et les électrices ont jusqu’au 14 avril prochain pour demander leur inscription. Entre-temps, il est possible de vérifier cette inscription en contactant la directrice locale du référendum du bureau de Montréal, Mme Sonia Gosselin-Alaku.
 
Les personnes qui ne résident pas au Nunavik, mais qui sont bénéficiaires Inuits de la Convention de la Baie-James et du Nord québécois, peuvent en effet se prononcer sur l’Entente finale concernant la création d’un gouvernement régional. Pour favoriser une participation maximale de ces électrices et électeurs au référendum, M. Padlayat souhaite que l’on prenne différents moyens pour joindre ces personnes qui n’habitent pas dans l’une des 14 communautés inuites du Nunavik. Le contact personnel étant un bon moyen de le faire, il demande aux résidants du territoire de communiquer avec leurs parents, amis et connaissances qui n’y habitent pas, mais qui pourraient avoir le droit de vote au référendum.
 
C’est du 11 au 14 avril prochains qu’aura lieu la révision de la liste référendaire. Durant cette période, il sera possible de faire inscrire son nom sur la liste ou d’y apporter des corrections.
 
La directrice locale du référendum du bureau de Montréal, Mme Sonia Gosselin-Alaku, est responsable de la révision de la liste référendaire pour les électeurs hors Nunavik. On peut joindre Mme Gosselin-Alaku au numéro de téléphone 514 745-8880, à Montréal, ou au numéro sans frais 1 800 361-7052.
 
Pour obtenir les coordonnées de Mme Gosselin-Alaku ou pour avoir plus d’informations sur le référendum au Nunavik, on peut consulter la section spéciale qui est en ligne sur le site Web du Directeur général des élections du Québec à l’adresse www.electionsquebec.qc.ca. On peut également s’adresser au directeur local du référendum de chacun des villages du Nunavik. Cette personne est généralement le secrétaire-trésorier de la localité.
 
 
– 30 –


Catégorie : Référendum Nunavik