Accueil > Provincial > Vote > À propos du système électoral québécois

À propos du système électoral québécois

Souvent décrit comme un mécanisme qui permet de transposer en sièges à l’Assemblée nationale les votes des électeurs, le système électoral québécois peut également être défini comme l’ensemble des règles et des actes de procédure qui déterminent les conditions de l’élection des représentants parlementaires.

Du point de vue juridique, le système électoral québécois repose sur un certain nombre de lois, dont la Loi électorale, la Loi sur la consultation populaire, la Loi sur les élections et les référendums dans les municipalités ainsi que la Loi sur les élections scolaires.

Parmi celles-ci, la Loi électorale occupe une place centrale. C’est elle en effet qui fixe les règles du jeu lors des élections partielles ou générales. De ce fait, elle impose certaines limites aux actions que peuvent accomplir les acteurs durant une période électorale.

La Loi électorale précise également les mécanismes qui permettent aux électeurs d’élire leurs représentants. Elle établit, enfin, des règles claires en matière de financement politique et de contrôle des dépenses électorales.