Passer au contenu

Nous utilisons des témoins et certains outils de fournisseurs tiers pour assurer le bon fonctionnement de notre site Web, ajuster des paramètres, obtenir des statistiques et afficher des contenus. Vous pouvez désactiver les éléments pouvant recueillir des renseignements personnels, mais vous perdrez l’accès à certains contenus. Pour en savoir plus, personnalisez vos préférences ou consultez notre Politique de confidentialité.

Logo
Fermer
Accueil

La Table citoyenne se prononce sur sa nouvelle vision de la Loi électorale

4 Décembre 2023

Catégories : Institutionnel

Une nouvelle cohorte de membres de la Table citoyenne a été formée, l’été dernier, à la suite d’un appel de candidatures auquel 1 200 Québécoises et Québécois ont répondu. Au cours de leur mandat de deux ans, les membres de la Table se prononceront sur des dossiers d’importance, dont notre démarche collective visant à repenser différentes facettes de la Loi électorale. Depuis son instauration, en 1989, cette loi a connu certaines modifications s’inspirant des meilleures pratiques dans le monde, mais elle n’a jamais fait l’objet d’une réflexion globale.

Grâce à son expertise, Élections Québec a dressé des constats et proposé des pistes d’amélioration dans son rapport Pour une nouvelle vision de la Loi électorale. L’institution entreprend ainsi un vaste chantier visant à consulter les principaux acteurs de la démocratie : les personnes élues, les électrices et les électeurs de même que des spécialistes et des universitaires. Puisque la Table citoyenne représente l’opinion des Québécoises et des Québécois, elle constitue un espace idéal pour lancer les discussions sur le système électoral afin qu’il soit plus en phase avec les enjeux modernes et avec les attentes de notre société. 

Lors de leur rencontre du 24 novembre, les membres de la Table citoyenne se sont prononcés sur certains aspects associés à trois thèmes abordés dans le document de consultation :

  • Le droit de vote
  • Le droit de se présenter à une élection
  • L’information électorale et politique

Dans un premier temps, les participantes et participants ont établi des priorités liées aux jours et aux heures à privilégier pour aller voter. Ils ont réfléchi aux différentes modalités de vote, à l’attente dans les lieux de vote et aux endroits idéaux pour exercer ce droit fondamental. Les avis étaient assez partagés : certains membres ont proposé d’ajouter la possibilité de voter le dimanche précédant le jour du vote, de changer le jour de vote habituel du lundi au dimanche, de créer un jour férié, etc. Ils ont aussi évoqué des idées intéressantes pour permettre à un plus grand nombre d’électrices et d’électeurs de voter à proximité de leur domicile ou de leur travail, peu importe le lieu de vote qui leur est assigné.

Les membres de la Table citoyenne se sont ensuite intéressés aux obstacles empêchant des personnes de se présenter aux élections ainsi qu’aux solutions qui pourraient les réduire, que ces obstacles soient liés à la situation personnelle des candidates et candidats potentiels, aux normes sociales ou à la dimension publique de leur fonction. Selon les membres, des mesures supplémentaires devraient être instaurées pour faciliter la conciliation travail-famille. De plus, les députées et députés qui sont victimes de menaces et de violence devraient avoir accès à plus de soutien. Toute personne intéressée à être candidate aux élections devrait avoir une chance équitable de l’être, peu importe son genre, son revenu ou son origine socioculturelle.

La journée s’est terminée par des échanges visant à améliorer l’information à l’électorat, tant en matière d’accessibilité que de qualité, puisque l’information doit être juste et impartiale. Le recours aux médias traditionnels et à une multitude de plateformes demeure essentiel pour les personnes qui ne vont pas sur le Web. Toutefois, les membres ont proposé de nouveaux moyens pour moderniser nos façons de faire et ils ont recommandé de faire davantage d’éducation à la démocratie.

Un compte rendu plus complet de la rencontre du 24 novembre 2023 sera déposé prochainement sur notre site Web. La prochaine réunion de la Table citoyenne est prévue au printemps 2024; les échanges sur le rapport Pour une nouvelle vision de la Loi électorale se poursuivront à cette occasion.

Toute personne qui souhaite participer à la démarche de consultation publique d’Élections Québec a jusqu’au 30 mars 2024 pour répondre aux questionnaires en ligne sur les thèmes de son choix ou pour déposer un document présentant ses réflexions ou suggestions.

Qu’est-ce que la Table citoyenne?

La Table citoyenne est un espace de réflexion et de discussion qui vise à favoriser la participation citoyenne et à alimenter notre réflexion en matière électorale. Les membres, douze électrices et électeurs nommés pour un mandat de deux ans, nous donnent leur opinion, de façon impartiale et non partisane, sur des questions se rapportant au système électoral québécois, et ce, dans l’intérêt de la population québécoise.

Animateur de la rencontre de la Table citoyenne

Membres de la Table citoyenne lors de la rencontre du 24 novembre 2023

Membres de la Table citoyenne lors de la rencontre du 24 novembre 2023

Recevez toutes nos nouvelles

Abonnez-vous à notre infolettre pour recevoir nos dernières actualités et nos plus récents communiqués de presse par courriel.