Passer au contenu

Nous utilisons des témoins et certains outils de fournisseurs tiers pour assurer le bon fonctionnement de notre site Web, ajuster des paramètres, obtenir des statistiques et afficher des contenus. Vous pouvez désactiver les éléments pouvant recueillir des renseignements personnels, mais vous perdrez l’accès à certains contenus. Pour en savoir plus, personnalisez vos préférences ou consultez notre Politique de confidentialité.

Logo
Fermer
Comprendre le vote

S’informer pour faire un choix éclairé

En résumé

Ce n’est pas toujours facile de prendre une décision au moment de voter. Voici quelques pistes de réflexion qui vous aideront à faire un choix éclairé et à faire preuve de vigilance par rapport à l’information que vous consultez. Ne laissez pas les fausses informations influencer vos choix, qu’elles soient publiées par mégarde ou volontairement, pour semer la confusion.

Dans cette section

Des pistes pour alimenter votre réflexion

Vous hésitez à aller voter parce que vous manquez d’information sur les personnes candidates ou sur les partis politiques? Vous avez l’impression qu’il y a trop de choses à connaître? Voici quelques pistes pour vous aider à commencer votre réflexion.

  • Questionnez-vous sur vos valeurs et discutez avec votre famille, vos proches ou vos collègues des enjeux qui vous touchent. Qu’est-ce qui est important pour vous?
  • Intéressez-vous à l’actualité dans les médias imprimés, à la télévision, à la radio ou en ligne. Si vous ne savez pas où commencer, concentrez-vous sur un sujet qui vous intéresse.
  • Survolez les médias sociaux et n’hésitez pas à vérifier les sources des contenus que vous consultez. Abonnez-vous à des comptes officiels d’organisations dignes de confiance et diversifiez vos sources.
  • Consultez la liste des personnes candidates et des partis politiques autorisés. Les personnes qui souhaitent poser leur candidature peuvent le faire officiellement au cours des premières semaines de la période électorale.
  • Consultez les sites Web des partis politiques et des candidats indépendants pour mieux comprendre leurs propositions et leurs projets.
  • Comparez vos idées, vos champs d’intérêt et vos valeurs avec ceux des personnes candidates, qu’elles soient indépendantes ou qu’elles fassent partie d’un parti politique. Demandez-vous qui rejoint le plus vos priorités.
  • N’hésitez pas à poser des questions aux personnes candidates. Vous pouvez le faire lorsque vous les rencontrez, lors de débats publics, par courriel ou sur les réseaux sociaux.

Il n’y a pas de bonne ni de mauvaise façon de commencer. Votre droit de vote vous appartient; à vous de l’exercer!

Des renseignements fiables sur le processus électoral

Les fausses informations liées au processus électoral ne sont pas toujours faciles à repérer. Certaines sont publiées par mégarde; il s’agit alors de mésinformation. D’autres sont diffusées volontairement, pour semer la confusion; c’est ce qu’on appelle la désinformation. Pour voter de façon éclairée, vous devez avoir accès à de l’information juste et vérifiable.

Élections Québec est la source à privilégier pour savoir quand, où et comment voter. Nous sommes les spécialistes de toutes les étapes du processus électoral. Lorsque vous avez une question ou qu’une information vous semble suspecte, consultez notre site Web pour en vérifier l’exactitude ou communiquez avec nous.

Les lois électorales

Pendant toute la période électorale et même le jour de l’élection, les médias peuvent couvrir les enjeux politiques, les personnes candidates et les partis politiques comme ils le souhaitent. Les lois électorales assurent une grande liberté aux médias, même si elles prévoient certaines règles pour encadrer le travail journalistique. Elles n’obligent cependant pas les médias à couvrir les différents partis politiques ou personnes candidates de manière équitable. Elles n’encadrent pas, non plus, la façon dont les médias traitent des partis politiques ou des personnes candidates.

Les lois électorales ne réglementent pas le contenu (images et texte) de l’affichage et des publicités politiques. Elles n’ont pas pour objectif de censurer le débat politique ni de faire en sorte qu’Élections Québec vérifie l’exactitude des affirmations des personnes candidates.

Les lois électorales interdisent cependant la diffusion de certaines fausses informations liées au déroulement des élections. Les actions suivantes peuvent entraîner des infractions :

  • Donner intentionnellement une fausse interprétation de la loi
  • Contrefaire ou détourner un document émanant d’Élections Québec à des fins partisanes
  • Porter atteinte à la liberté de vote
  • Tenter d’empêcher une opération relative au vote
  • Propager une fausse nouvelle liée au retrait d’une personne candidate

Les amendes vont jusqu’à 20 000 $ pour une personne commettant une première infraction et jusqu’à 30 000 $ en cas de récidive.

Vérifiez la fiabilité des informations que vous consultez

Posez-vous les questions suivantes avant de croire une publication ou de la partager à vos connaissances.

  • Est-ce que la nouvelle provient d’un média ou d’un site Web que vous connaissez? A-t-il une bonne réputation? D’autres médias ont-ils rapporté la nouvelle?
  • Si vous la trouvez sur les médias sociaux, provient-elle d’un compte officiel?
  • Pouvez-vous identifier la source de l’information? Cette source a-t-elle une expertise reconnue sur le sujet? Est-ce une personne ou une organisation réputée pour sa crédibilité?
  • Est-ce possible de vérifier les faits avancés dans le texte? L’article contient-il des références? Est-ce que la nouvelle présente plusieurs points de vue variés?
  • S’il s’agit d’un extrait ou d’une capture d’écran, pouvez-vous trouver l’article ou le reportage complet?
  • Est-ce que le titre du texte est inutilement accrocheur? Reflète-t-il réellement le contenu de la nouvelle que vous avez lue?
  • La date de publication originale de la nouvelle est-elle indiquée? L’information est-elle à jour?

Si vous répondez « non » à l’une de ces questions, méfiez-vous : ce pourrait être une fausse nouvelle.

  • Vérifiez si d’autres sources officielles ou de confiance ont déjà réfuté l’information.
  • Demandez-vous si l’article cherche à vous informer, à vous convaincre ou à vous divertir. Les arguments mis de l’avant sont-ils des faits vérifiables ou des opinions?
  • Le ton de la nouvelle vous semble-t-il exagérément émotif ou provocateur? Les articles trompeurs cherchent souvent à faire réagir fortement les personnes qui les lisent.
  • Discutez avec votre famille, vos proches ou vos collègues. Ont-ils lu ou entendu des informations différentes?

Ne laissez pas les fausses informations vous influencer dans vos choix. Pour forger votre propre opinion, utilisez des informations vérifiées et vérifiables. Pour tout ce qui concerne le processus électoral, Élections Québec est la source à privilégier. Nous devons notamment nous assurer que les électrices et les électeurs ont accès à de l’information juste sur le processus électoral pour qu’ils puissent voter en toute confiance.

Que faire lorsqu’une information semble trompeuse

C’est un bon réflexe de rester critique face aux nouvelles qu’on peut lire ou entendre. C’est particulièrement vrai en ligne, où c’est parfois difficile de déterminer qui se cache derrière une publication. Les spécialistes qui luttent contre la désinformation et la circulation de fausses informations recommandent quelques bonnes pratiques faciles à adopter. Si une information ou une affirmation vous semble suspecte, vous pouvez suivre les conseils ci-dessous.

Demandez-vous qui cherche à vous influencer

Les individus et les groupes qui tentent de vous influencer dans votre choix devraient le faire de façon transparente. De manière générale, faites preuve de vigilance lorsque vous ne pouvez pas identifier la source d’un message publicitaire.

Lors d’une élection, diverses règles liées au financement politique et au contrôle des dépenses électorales encadrent le débat politique. Les partis politiques et les personnes qui cherchent à se faire élire doivent, par exemple, détenir une autorisation pour récolter du financement ou pour faire des dépenses partisanes. De plus, le nom et le titre de l’agent officiel doivent accompagner leurs messages publicitaires. C’est une question de transparence.

Au cours de la période électorale, les citoyennes, les citoyens et les entreprises ne peuvent pas dépenser d’argent pour aider ou pour nuire à l’élection d’une personne candidate. Ils doivent respecter des règles pour intervenir dans le débat politique.

Vérifiez l’authenticité de l’information

Les fausses informations ne sont pas toujours faciles à repérer. Posez-vous quelques questions avant de croire ou de partager une publication. Méfiez-vous des titres exagérément accrocheurs ou émotifs, des montages graphiques sans source et des articles dont les informations ne sont pas vérifiables.

Mésinformation ou désinformation?

La mésinformation est une fausse information diffusée par méconnaissance, sans mauvaise intention. La désinformation, au contraire, est propagée volontairement, pour semer la confusion ou pour tromper. Ce n’est pas toujours simple ou même possible de déterminer l’intention de la source. C’est d’autant plus important de rester critique par rapport aux nouvelles qu’on peut lire ou entendre.

Ne participez pas à la diffusion d’une fausse information

Vos proches peuvent être influencés par ce que vous publiez et par ce qu’ils pensent que vous approuvez. Évitez de partager une publication qui vous semble fausse sur les médias sociaux, même si votre intention est de corriger l’information ou de prévenir vos proches.

Ne partagez pas de publication ni de vidéo sans l’avoir d’abord lue ou regardée en entier. Certains titres trompeurs, qui ne correspondent pas au contenu, cherchent d’abord à provoquer une réaction émotive forte. Leurs auteurs misent sur une réaction impulsive pour faire circuler les fausses informations auprès du plus grand nombre de personnes.

La façon la plus simple de freiner la propagation d’une fausse information, c’est de ne rien faire. En effet, il vaut mieux éviter de partager une publication trompeuse, même en la corrigeant, pour éviter de lui donner encore plus de visibilité. C’est tout aussi inutile d’interagir avec la personne l’ayant diffusée.

Si vous savez que l’information est fausse et que vous souhaitez agir, vous devriez créer une nouvelle publication ou utiliser une capture d’écran. Assurez-vous d’utiliser une source officielle et fiable. Gardez en tête que certaines publications ne visent qu’à provoquer la controverse ou à entretenir une conversation conflictuelle. Contentez-vous de fournir des renseignements exacts, fondés sur des faits.

Signalez la publication

Si vous constatez qu’une fausse information circule à propos des dates de l’élection, de l’emplacement des lieux de vote ou du processus électoral, communiquez avec nous. Nous pourrons faire corriger l’information. Certaines situations pourraient même constituer des infractions aux lois électorales.

Des publications peuvent enfreindre les conditions générales d’utilisation ou les règles de la communauté des différents médias sociaux. Dans ce cas, elles peuvent être signalées directement à la plateforme.

Les lois électorales ne réglementent pas le contenu (images et texte) des messages politiques en ligne, mais elles prévoient certaines règles à respecter. Si vous pensez qu’une publicité ne comprend pas les mentions exigées par la Loi, vous pouvez nous en informer.

À consulter aussi...

Cette page vous a-t-elle été utile?

  • N'inscrivez aucun renseignement personnel (nom, courriel, adresse, numéro de téléphone, etc.).
  • Nous ne répondons pas aux commentaires. Si vous souhaitez recevoir une réponse, communiquez avec nous.