Financement des partis politiques - Le Directeur général des élections du Québec lance une campagne d'information sur les nouvelles règles

9 mai 2011

 

Québec, le 9 mai 2011 – Le directeur général des élections du Québec (DGE), M. Jacques Drouin, lance une importante campagne d’information sur les règles qui encadrent le financement des partis politiques au Québec. De nouvelles dispositions sont contenues dans trois lois adoptées en décembre dernier par l’Assemblée nationale du Québec et sont maintenant en vigueur. Le versement des contributions politiques est au centre des changements législatifs, et particulièrement les règles concernant la prévention du recours aux prête-noms. De la publicité dans les journaux, une présence sur le Web ainsi que des messages diffusés auprès de certains publics cibles, comme les ordres professionnels, seront les principaux moyens de communication déployés durant les prochaines semaines.
 
« Si l’Assemblée nationale a pavé la voie à une réforme importante de notre système de financement politique, il faut maintenant que toutes les personnes qu’elle vise prennent connaissance des nouvelles règles et les mettent en pratique », a souligné M. Drouin. L’un des enjeux de la démarche est de préserver la confiance dans notre démocratie et particulièrement dans un système de financement politique qui est l’un des symboles distinctifs de notre héritage démocratique.
 
Les trois lois électorales qui permettent au DGE, aux municipalités et aux commissions scolaires d’administrer les scrutins dont ils ont la responsabilité ont été modifiées par les lois adoptées par l’Assemblée nationale. Le Directeur général des élections est toutefois interpellé particulièrement par l’adoption des nouvelles règles sur le financement, puisqu’il est dans tous les cas responsable de leur application. Soulignons également que le DGE reçoit maintenant les contributions versées aux partis politiques provinciaux.
 
Une présence affirmée sur le Web
 
L’un des volets les plus dynamiques de la campagne d’information aura l’Internet pour théâtre. Dans des messages vidéo diffusés sur You Tube, le DGE lui-même expliquera aux internautes les grandes lignes des changements apportés aux règles sur le financement. Ces messages ont par ailleurs été intégrés à une page d’information hébergée par le site Web du DGE, intitulée « La démocratie ne s’achète pas » et vers laquelle seront dirigées les personnes qui voudront avoir un aperçu d’ensemble de la nouvelle législation. Cette page d’atterrissage peut être consultée à l’adresse www.electionsquebec.qc.ca
Une large diffusion dans les médias imprimés
 
L’information sur les nouvelles règles et les messages de sensibilisation au non-recours à la pratique des prête-noms sont également diffusés dans différents médias imprimés. 15 quotidiens, 66 hebdomadaires et 32 magazines spécialisés publieront les annonces, principalement durant les mois de mai et de juin.
 
Le DGE écrit aux ordres professionnels et à diverses associations
 
Un troisième volet de la campagne d’information permettra au DGE de s’adresser aux ordres professionnels et à diverses associations du monde municipal et scolaire, dont les membres sont susceptibles de verser une contribution à un parti politique ou à un candidat aux élections. Près de 300 000 personnes pourraient ainsi être jointes par un message de type « infolettre » signé par le directeur général des élections.
 
« Bien que l’ensemble des ces moyens de communications devrait nous permettre de joindre un grand nombre d’électrices et d’électeurs du Québec, nous espérons sensibiliser au premier chef les personnes qui versent des contributions politiques et qui pourront ainsi se familiariser avec les nouvelles règles, tout en prenant conscience de l’importance de les respecter », a indiqué le directeur général des élections. Les conséquences d’une infraction à la loi seront ainsi clairement expliquées par la campagne d’information.
 
Une nouvelle façon de verser une contribution est par ailleurs accessible depuis le 1er mai, alors que les personnes désirant faire un don à un parti politique peuvent le faire à partir du site Web du DGE en utilisant une carte de crédit. L’application Web permettant la contribution en ligne peut être utilisée à partir de la page d’accueil du site du Directeur général des élections. Les sites Web des partis politiques qui offraient déjà cette possibilité à leurs sympathisants font dorénavant le lien avec le site du DGE.
 
 
– 30 –


Catégorie : Financement provincial